Les crêpes sont de retour avec la Chandeleur, le moment et donc choisi de vous faire le point sur les méthodes et astuces pour réussir sa pâte à crêpes.

 

1. La chasse aux grumeaux :

Commençons par la farine : elle doit être de qualité, c’est essentiel. Je la tamise toujours pour la rendre plus fine. L’astuce du puits est très importante à suivre : on creuse un petit cratère au milieu de la farine fine et tamisée, et on incorpore les autres ingrédients un par un, progressivement, tout en mélangeant énergiquement. Les grumeaux n’ont alors plus leur mot à dire!

Un autre anti- grumeaux: mélanger à parts égales de la farine T45  avec de la Maïzena. Votre pâte gagnera aussi en légèreté. Pour les galettes, pas de mélange, mais simplement de la farine de sarrasin.

En cas de grumeaux, n’hésitez pas à utiliser le mixeur plongeant.

Et si vous n’avez ni fouet ni mixeur plongeant, on met tous les ingrédients dans l’ordre suivant – farine, huile ( ou beurre), oeufs, lait, sel et éventuellement bière) dans une bouteille d’eau minérale à l’aide d’un entonnoir et….on secoue le tout!

2. Pour des crêpes fines et légères :

Pour réaliser des crêpes plus fines et légères, je remplace l’équivalent d’un verre de lait par un verre de bière ou de cidre comme le faisait ma grand- mère. On obtient une pâte plus souple et plus fine!

Si vous n’aimez pas l’alcool, la bière peut elle aussi être remplacée par de l’eau pétillante. Un petit conseil : n’ajoutez jamais de lait à votre pâte si vous la jugez trop épaisse, elle deviendrait collante et perdrait toute fluidité.

3. Le temps de pause: Il est conseillé de laisser poser sa pâte 1 à 2 h à température ambiante. Seulement je n’ai pas toujours le temps d’attendre et mes petits -enfants encore moins. Une astuce toute simple pour réduire ce temps d’attente à 15 minutes consiste à utiliser du lait tiède, voire chaud, au moment de la préparation de la pâte.

4. Les parfums:  Aromatiser mes crêpes, ça change un peu et séduit toujours. Je peux y ajouter un peu d’alcool : Rhum, Calva, Grand Marnier, des zestes d’agrumes – orange ou citron- où de l’eau de fleur d’oranger et bien entendu, la star, la Vanille.

Côté épices: Cannelle, vanille, gingembre, muscade, clous de girofle.

5. Pour un peu plus de rondeur, je rajoute systématiquement 2 cuillers à soupe de beurre fondu ou d’huile neutre

6. Vous les voulez croustillantes, moelleuses, aériennes ? Pour les crêpes qui craquent, on augmente la quantité de sucre et on les fait cuire à feu doux dans une poêle antiadhésive : en caramélisant, le sucre les fera croustiller.

Pour des crêpes épaisses et moelleuses, type pancake, on remplace 1/3 du lait par de la crème fraîche épaisse… et une pincée de levure chimique, pour mieux les faire gonfler.

7. Ne pas oublier que les crêpes se colorent aussi pour le plus grand plaisir des petits.

Pour des crêpes au chocolat : une cuillère à café de cacao en poudre, et le tour est joué.

8. Si vous oubliez votre recette, il existe un moyen imparable pour se souvenir de la recette de base                                      ( surtout lorsqu’il n’y a ni verre doseur, ni balance ménagère, ni internet):

retenir 4( verres de lait), 3 ( oeufs), 2 (verres de farine), 1( cuiller à soupe de beurre ou d’huile), sel

 

Quelques recettes ?

La recette de crêpes de Conticini

La recette inratable de Jean-François Piège

Crêpes Suzette en gâteau

Pâte à crêpes ultra rapide

Crêpes soufflées au beurre d’orange d’Alain Ducasse

Crêpes aux pommes caramélisées