Pates-vongole-chorizoPâtes à la vongole et chorizo

Vous aimez la cuisine Italienne? Une des meilleures du monde!

Vous aimez les pâtes ? Moi si!  Je trouve que c’est vraiment facile de les accommoder pour en faire une salade où  un plat principal. C’est d’ailleurs la nourriture préférée des jeunes quand ils emménagent seuls ou en colocation pour la première fois: pas de mystère, c’est facile, rapide, rarement mauvais et permet plein de fantaisie.

D’origine vénitienne ( comme moi :) arrière-arrière grand-mère), les Pâtes à la Vongole  sont devenues un plat national italien. Mais elles sont aussi un classique de la cuisine napolitaine, cuisinées « in rosso » (avec des tomates) ou « in bianco » (sans tomate).

Pour mon interprétation libre de Pâtes à la Vongole, j’ai choisi d’y rajouter un peu de chorizo pour son goût relevé et fumé. Si vous préférez la recette originale, il vous suffira d’omettre le chorizo et vous aurez des Pâtes à la Vongole in rosso.Pates-vongole-chorizo

Je poste cette recette à une heure inhabituelle puisqu’on me l’a demandé avec insistance. Plusieurs recettes attendent sagement dans les starting- blocks d’être publiées…mais que ne ferait on pas pour ses abonnés et amis?

N’oubliez pas que les pâtes sans gluten existent, j’ai même trouvé celles-ci !

Tagliatelles-quinoa

Ingrédients pour 4 à 6 personnes

  • 500 g de pâtes
  • 1 kg de coques
  • 20 tomates cerises
  • 1 bouquet de persil plat
  • 4 gousses d’ail
  • 100 g de chorizo
  • 25 cl de vin blanc
  • 25 g de beurre
  • 5 cuillers à soupe d’huile d’olive
  • 1 cuiller à soupe de gros sel
  • sel, poivre, piment d’espelette ( facultatif)

Pates-vongole-chorizo

  1. Faire tremper les coques dans un grand volume d’eau froide pendant 10 minutes. Egoutter les coques en vous servant de vos mains comme passoire, puis verser l’eau qui sera pleine de sable ( d’où l’intérêt de ne pas vider eau et coques en même temps…..le sable irait de nouveau se faufiler à l’intérieur!). Recommencer l’opération jusqu’il n’y ait plus de sable au fond du bol. Compter entre 5 et 7 fois ( 7 rinçages pour les morilles par exemple). Réserver.Pate-vongole-chorizo5
  2. Ciseler le persil, écraser les gousses d’ail et couper les tomates cerises en 2 ou 4 selon leur grosseur.Pate-vongole-chorizo4
  3. Dans une poêle, verser 2 cuillers à soupe d’huile d’olive. Quand elle commence à chauffer, faire revenir rapidement le tranches de chorizo ( coupées en deux si elles sont grandes). Réserver l’huile de cuisson et déposer le chorizo sur un essuie- tout.
  4. Faire bouillir 4 à 5 litres d’eau. Saler en début d’ébullition et jeter les pâtes de votre choix. Ici conchiglie (conchigliette)Conchiglie
  5. Au bout de 3 minutes de cuisson des pâtes ( se reférer  au temps de cuisson indiqué sur le paquet) dans une large sauteuse, mettre le beurre avec 2 cuillers à soupe d’huile d’olive et l’huile de cuisson du chorizo. Ajouter l’ail, le persil et la moitié des tomates cerises. Mettre les coques dans la sauteuse, mélanger à la spatule régulièrement. Quand elles commencent à dégorger, verser le vin blanc et continuer la cuisson à couvert pendant 5 minutes en mélangeant à deux reprises.Pate-vongole-chorizo2
  6. Ajouter les tranches de chorizo et continuer la cuisson découvert  jusqu’à ce que les coques soient complètement ouvertes.Pates-vongole-chorizo1
  7. Egoutter les pâtes en réservant au fond de la casserole un peu de l’eau de cuisson. Ajouter une cuiller à soupe d’huile d’olive sur les pâtes chaudes pour éviter qu’elles ne collent, renverser les coques et leur sauce sur les pâtes, garnir du reste de tomates cerises et servir aussitôt.Pates-vongole-chorizo